Ostéodensitométrie

//Ostéodensitométrie
Ostéodensitométrie2018-07-29T11:24:04+00:00
Description d’une ostéodensitométrie :

L’ostéodensitométrie est une d’imagerie qui utiliser des rayons X pour mesurer la densité minérale osseuse (DMO) qui est la quantité de calcium fixé par l’os. C’est la méthode de référence pour mesurer la DMO. Elle permet d’évaluer la solidité des os et ainsi le risque de fracture ou d’ostéoporose notamment chez la femme ménopausée.

Elle est mesurée à la colonne lombaire, à la hanche et au poignet. La combinaison de ces mesures est fonction de l’âge des patients.

L’irradiation de cet examen est très faible, nettement inférieure à celui d’une radiographie de thorax par exemple. Elle reste néanmoins contre-indiquée chez les femmes enceintes.

Nous utilisons des appareils de marque Hologic pour les cabinets de Marcq-en-Barœul et de Lille, et de marque General Electric (Lunar) pour les cabinets d’Armentières et de Seclin.

Ostéodensitométrie

Déroulement d’une ostéodensitométrie :

C’est un examen simple de courte durée (eniron 15 minutes). Vous serez installé en salle de densitométrie, allongé sur le dos sur la table d’examen comme pour une radiographie, pendant ce temps la machine réalise les mesures.

En fonction de l’âge, deux ou trois mesures sont réalisées durant l’examen.

Quelles sont les précautions à prendre pour passer une ostéodensitométrie ?

Les jours précédents la réalisation de l’ostéodensitométrie, vous ne devez pas avoir passé d’examen scintigraphique ou radiologique utilisant un produit de contraste (lavement baryté, transit digestif, scanner injecté).

Le produit de contraste peut fausser les résultats en augmentant artificiellement la densité de l’os et/ou des tissus mous dans la zone de mesure.

Dans quel cas réaliser une ostéodensitométrie ?

Une ostéodensitométrie est souvent réalisée au moment de la ménopause, notamment en cas de ménopause précoce, car la perte osseuse d’accélère avec la diminution des hormones (oestrogènes).

Elle est aussi réalisée si une fragilité osseuse anormale est suspectée par exemple après fracture-tassement vertébral sans chute, en cas de maladie (anorexie mentale, hyperthyroïdie…) ou de prise de médicament (hormonothérapie du cancer du sein, corticoïdes au long cours, etc.) favorisant l’apparition d’une ostéoporose, ou en cas d’antécédents familiaux d’ostéoporose et/ou de fracture du col du fémur.

Les contrôles sont habituellement proposés à 3 ans car le renouvellement de l’os est lent avec une perte osseuse annuelle d’environ 0.5% et la marge d’erreur des mesures de l’appareil d’environ 0,7%. Il faut donc un intervalle assez long pour constater une évolution significative.

Mesure de la densité minérale osseuse à la hanche gauche :

Le résultat de la DMO (croix) est reporté sur une courbe afin d’interpréter la valeur par rapport à l’âge et aux valeurs moyennes de la population avec le même principe qu’une courbe de croissance d’un enfant dans le carnet de santé :

Déroulement d’une ostéodensitométrie :

Vous souhaitez passer un examen ? Rien de plus simple.

PRENDRE UN RENDEZ-VOUS
venenatis, at Lorem Donec neque. sed sit mi, accumsan